Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Gestion du temps de travail : l'essentiel

Vous souhaitez pouvoir contrôler le temps de travail effectué par vos employés ? Gérer plus facilement vos plannings, RTT, jours de congés… ? Vous vous interrogez sur l’utilité d’une pointeuse badgeuse pour la gestion des activités ? Découvrez ce qu’il faut savoir sur la gestion du temps de travail…

gestion du temps de travail

 

Gestion du temps de travail : quelles obligations légales ?

Le droit du travail belge oblige les employeurs à  vérifier le temps de travail de leurs salariés, qu’il soit effectué dans les locaux ou à l’extérieur de l’entreprise. La loi n’impose toutefois pas de dispositif particulier : chaque employeur est donc libre de choisir la méthode qui lui convient.

Les pointeuses et badgeuses permettent de produire des justificatifs essentiels en cas de contestation d’un employé ou de contrôle de l’Inspection du travail.

Les logiciels de gestion du temps de travail, eux, permettent de faciliter la gestion des ressources humaines : élaboration de plannings, décompte des heures supplémentaires, des RTT ou des congés payés.

 

Réglementation

Toutes les pointeuses doivent être déclarées à la CPVP – Commission de la Protection de la Vie Privée - par voie papier ou voie électronique.

Besoin de précisions ? Posez toutes vos questions ici.

 

Quels sont les différents types de pointeuses ?

La pointeuse mécanique

Egalement appelée horodateur, elle enregistre les heures d’arrivée et de départ grâce à une horloge interne. Elle fonctionne avec des fiches cartonnées sur lesquelles elle appose des poinçons. L’employeur  doit ensuite récolter les données manuellement, une tâche laborieuse qui fait que les pointeuses mécaniques tendent à disparaitre pour être remplacées par les pointeuses numériques.

La pointeuse numérique ou digitale

Elle facilite le travail de l’employeur puisqu’elle permet d’enregistrer les données recueillies et d’effectuer des opérations de traitement plus ou moins complexes.  Elle peut être associée  à un logiciel de pointage. 

La badgeuse

La badgeuse implique l’utilisation d’un badge (carte à puce ou magnétique, porte-clés ou téléphone mobile) et l’un lecteur qui procède au pointage lors du passage du badge. Elle est couplée à un logiciel de pointage qui stocke et, éventuellement, traite les données.

Le pointage mobile

Il existe plusieurs moyens de contrôler le temps de travail des employés qui sont régulièrement en déplacement :

  • Téléphonie fixe : mise en place d’un numéro de téléphone qui permet au salarié d’entrer un code afin d’enregistrer son arrivée et son départ grâce à un simple coup de fil.
  • Géolocalisation par portable : le GPS trace l’employé dès qu’il entre son code personnel via un numéro d’appel dédié.
  • Site Internet sécurisé sur lequel l’employé se connecte pour pointer.

 

Le saviez-vous ?

La personne définie comme responsable du traitement des données n'est pas autorisée à effectuer le traitement elle-même. Elle doit faire appel à un sous-traitant qu'elle aura pris soin de mandater, qui mènera l’action sous sa responsabilité.

 

Quels logiciels de gestion des plannings, des absences et des congés ?

Les logiciels de gestion du temps de travail permettent d’optimiser les tâches en rapport avec les ressources humaines. Ils facilitent notamment :

  • La gestion des  congés, des RTT, des heures supplémentaires…
  • La mise en place de plannings soumis à diverses contraintes : horaires variables, horaires d’équipe
  • Le chevauchement de minuit (début d’horaire sur un jour et fin le lendemain)

Il est également possible d’exporter les bilans pour les transmettre ensuite à la comptabilité.

Commencez votre demande de devis en Gestion du temps de travail