Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Tout savoir sur la pointeuse digitale

Aussi appelée pointeuse biométrique, la pointeuse digitale constitue l’un des moyens de contrôler le temps de travail au sein d’une entreprise. Comment la pointeuse digitale fonctionne-t-elle ? Quels sont les avantages de cette solution ? Réponse dans cet article.

Pointeuse digitale

Fonctionnement de la pointeuse digitale

La biométrie est une science qui utilise le corps humain pour répertorier ou quantifier des données. La pointeuse digitale repose ainsi sur le principe de l’identification des salariés par un détail corporel, qui peut être aussi bien les empreintes digitales que le contour de la main, le visage ou encore l’iris. Une fois qu’un salarié est identifié, son temps de travail peut être décompté. Avec ce système, le corps remplace tout simplement le traditionnel badge.

Pointeuse digitale : quels avantages ?

Les avantages de l’utilisation d’une pointeuse digitale sont multiples :

-          Plus d’économies : puisque la pointeuse digitale détecte un détail corporel, l’entreprise réalise des économies de matériel. En effet, les badges deviennent inutiles et n’ont alors plus besoin d’être renouvelés en cas de perte ou activés à chaque embauche ;

-          Plus de sécurité : le contrôle effectué par la pointeuse digitale est 100% fiable et sécurisé. Les fraudes sont impossibles avec ce système de contrôle du temps de travail ;

-          Une utilisation facile : chaque collaborateur a la possibilité d’utiliser facilement une pointeuse digitale, puisqu’il suffit par exemple de poser son pouce sur un écran pour être identifié.

Le point sur la loi belge

En Belgique, les données personnelles et les empreintes digitales recueillies par un système biométrique sont strictement réglementées par la loi belge de 1992 sur la Vie privée. Ainsi, une entreprise qui souhaite s’équiper d’une pointeuse digitale a l’obligation de déclarer sa pointeuse à la Commission Vie Privée. Par ailleurs, un tel système de pointage ne peut être mis en œuvre que si les employés donnent leur consentement par écrit à leur employeur. L’utilisation des données récoltées par ce type de pointeuse est soumise à une réglementation particulière, qu’il faut impérativement respecter sous peine de sanction.

 

Commencez votre demande de devis en Gestion du temps de travail
Donnez votre avis sur ce guide