Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Comment choisir un lecteur de badge ?

Élément central de la badgeuse, le lecteur de badge doit répondre aux besoins de l’entreprise. Voici les éléments à connaître pour bien choisir son lecteur de badge.

Lecteur de badge

Les différents types de lecteurs de badge

À l’heure actuelle, on recense 3 types de lecteurs de badge :

-          La badgeuse électronique ou magnétique : le lecteur enregistre les données à chaque passage d’un badge ;

-          La badgeuse biométrique : le collaborateur doit s’identifier sur le terminal à l’aide de ses empreintes digitales, de son pouce ou encore de son iris ;

-          La badgeuse virtuelle : ce type de badgeuse ne propose pas de lecteur de badge physique, mais collecte les données à distance.

Une utilisation intuitive

Pour être efficace, un lecteur de badge doit pouvoir être utilisé facilement par l’ensemble des collaborateurs. Idéalement, le terminal doit donc intégrer un écran et afficher des messages clairs, notamment pour assurer l’enregistrement effectif du pointage.

Le type de badge

Le type de badge pris en compte par le terminal est un critère essentiel. Si la technologie la plus répandue est le pointage de proximité RFID, le matériel diffère. Ainsi, certains lecteurs de badge identifient les utilisateurs à l’aide d’une carte en plastique, tandis que d’autres fonctionnent à l’aide de porte-clés.

Les fonctionnalités du lecteur de badge

En fonction du lecteur de badge choisi, plus ou moins de fonctionnalités sont accessibles. Ainsi, certains lecteurs de carte fonctionnent de manière simple : le premier passage de badge constitue une entrée, le second passage fait office de sortie, et ainsi de suite. D’autres lecteurs de carte sont plus complexes, et intègrent plusieurs modes : le collaborateur doit alors décider à chaque passage s’il s’agit d’une entrée ou d’une sortie.

Signal sonore ou lumineux ?

La plupart du temps, le lecteur de carte est doté d’un signal sonore ou lumineux, qui s’active lors de la validation de l’identification du salarié. Ce critère de choix est important pour éviter les erreurs et les oublis de pointage : dans un environnement bruyant, par exemple, un lecteur de badge avec signal lumineux est plus fiable.

 

Commencez votre demande de devis en Gestion du temps de travail
Donnez votre avis sur ce guide