Trouver les bons fournisseurs, ça change tout !

0800 50 600

Depuis une dizaine d’années, les Terminaux Point de Vente n’ont cessé de se moderniser, offrant des possibilités de plus en plus sophistiquées aux commerçants belges. Les logiciels de caisse associés aux TPV ont vu leurs performances et leurs fonctionnalités s’accroître et s’adapter de façon toujours plus précise aux besoins spécifiques des différentes professions.

 Caisse enregistreuse Belgique

Choisir son terminal de caisse : de la caisse enregistreuse au TPV

En Belgique comme dans la plupart des autres pays, la caisse enregistreuse classique tend à être remplacée sur le marché par les Terminaux Points de Vente : ces "caisses enregistreuses informatisées" permettent, non seulement l’encaissement des clients, mais aussi une gestion commerciale personnalisée grâce aux logiciels de caisse qui leur sont associés.

TPV

Caractéristiques

Points forts / points faibles

TPV modulaire

Ce TPV est composé uniquement de l’unité centrale à laquelle il faut connecter des périphériques (écran, imprimante, lecteur de carte...)

Possibilité d’évolution. Nombreuses connexions possibles. S’adapte au point de vente.

TPV semi-intégré ou « Retail PC »

Fonctionnement identique à celui du TPV modulaire mais en plus grand. L’imprimante de tickets peut être intégrée.

Encombrement un peu plus important. Plus de connectivité que le modulaire.

TPV intégré ou « tout-en-un »

L’unité centrale et l’écran font partie d’un seul appareil. Il intègre en général l’afficheur client, l’imprimante ticket et le lecteur de carte.

Encombrement minimal, haute résistance, plus cher à l’achat, moins de connectiques et de possibilités d’évolution.

 Trois types de TPV

La caisse enregistreuse tactile

Munie d’un écran tactile, cette caisse enregistreuse est facile à prendre en main : elle est ergonomique et plus intuitive. La caisse enregistreuse tactile a de nombreux atouts qui font d’elle un TPV très prisé : touches programmables, écran de consultation des produits, gestion des stocks, lecture automatique des codes barres, etc.). Elle facilite et accélère l’encaissement et est dotée de logiciels de gestion adaptés à votre commerce (restaurant, boulangerie, magasin de prêt-à-porter, fleuriste…)

Le logiciel de caisse

Le logiciel de caisse est constitué de deux parties, toutes deux nécessaires pour améliorer la gestion de votre activité au quotidien ainsi que sa performance commerciale.

  • Le front office : il gère l’activité quotidienne de votre entreprise à savoir l’encaissement et toute la chaîne de gestion de clientèle (gestion des cartes de fidélité, tickets et factures…)

 

  • Le back office : il vous livre une analyse de votre activité grâce à des statistiques de CA, de coûts, de ventes, des tableaux de bords personnalisés, la gestion comptable de votre activité…

Les logiciels de caisse sont orientés métier : tabac, presse, restauration, salon de coiffure, pharmacies, etc. Ils possèdent des fonctionnalités propres à ces secteurs.

Combien ça coûte ?

Type de caisse

Prix indicatif hors taxes

Numérique / alphanumérique

Entre 100 et 600 €

TPV modulaire

Unité centrale : entre 500 et 2 000 €

TPV intégré

A partir de 1 000 €

Pack matériel +logiciel

1 800 € environ

Caisse tactile

A partir de 600 € et jusqu’à 3 000 € avec logiciel

Logiciel de caisse métier

500 à 1 500 €

 

Les terminaux de paiement électroniques (TPE)

Les TPE sont des lecteurs de cartes bancaires : Comment fonctionnent-ils ? Comment les choisir ?

Fixe ou portable ?

  • TPE fixe : Les Terminaux de Paiement fixes sont connectés à une prise électrique. Ils ne peuvent donc pas être déplacés à l’intérieur d’un magasin et sont déconseillés si vous avez besoin de mobilité.
  • TPE mobile : A infrarouge (en contact avec le socle) ou radio (communication à distance avec la base) les terminaux mobiles permettent d’encaisser le client n’importe où dans le point de vente et même à l’extérieur.

Quel mode de connexion ?

Technologie

Mode de connexion

Délai d’autorisation

Type de facturation

Points forts / points faibles

Fixe ou mobile ?

RTC

 

Ligne téléphonique classique

30 secondes

Facture téléphonique de l’opérateur

Peu adapté à une utilisation fréquente (puisque facturation à la communication). Abonnement téléphonique obligatoire

Plutôt pour les activités ne nécessitant pas de déplacement

IP

 

Connexion internet ADSL

2 à 5 secondes

Abonnement passerelle monétique

Plus économique en cas de transactions bancaires nombreuses.

A la fois fixe et mobile

GPRS 

Réseau mobile du point de vente (carte Sim)

7 secondes

Forfait au volume de données (2 Mo en général)

Système rapide. Coûts de communication inclus dans le forfait.

Utile pour les activités mobiles.

 

Louer ou acheter ?

  • La location du TPE est plébiscitée par plus de 80 % des utilisateurs car elle est :
    • plus souple,
    • ponctuelle ou annuelle (contrat de 4 ans en général),
    • abonnement mensuel de l’ordre d’une cinquantaine d’euros mais pouvant atteindre 600 €.
    • Maintenance comprise.
    • Remplacement du matériel en cas de défaillance.

Attention, nombre de transactions limité. Passé un certain seuil, une demande d’autorisation auprès de la banque est nécessaire.

  • L’achat du TPE :
    • investissement de 500 € minimum.
    • Prévoir un contrat de maintenance en plus (à partir de 120 €/mois).
    • Risque d’indisponibilité du matériel en cas de panne.
Commencez votre demande de devis en Points de vente
Donnez votre avis sur ce guide