Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Le plan comptable belge

Le plan comptable belge est la liste classée et ordonnée de tous les comptes qui doivent être utilisés par les moyennes et grandes entreprises pour leur comptabilité. Son principal intérêt est d’être un standard commun, ce qui rend possible les comparaisons d’une entreprise à une autre.

 

Définition

Chaque opération comptable de l’entreprise est rattachée à un compte correspondant au type de rentrée ou de sortie d’argent : vente à un client, achat d’équipement de bureau, écriture d’une dette fournisseur, amortissement d’un véhicule, etc.

Le plan comptable présente un classement ordonné, thématique et logique de tous les comptes qu’une entreprise peut être amenée à utiliser pour ses saisies comptables.

L’intérêt de cette nomenclature est triple.

-        Gain de temps. Les entreprises n’ont plus à faire ce travail : elles disposent d’emblée d’un modèle de classement des comptes rationnel et exploitable.

-        A chaque compte du plan comptable belge est associé un code chiffré, ce qui facilite grandement la comptabilité informatique.

-        Surtout, cette règle commune rend possible les comparaisons entre entreprises différentes.

Le nom complet du plan comptable belge est le plan comptable minimum normalisé (PCMN).  L’adjectif « normalisé » reprend la notion de structure commune à toutes les entreprises expliquées précédemment. Par « minimum »,  il faut comprendre que chaque entreprise est libre de compléter les noms de compte du PCMN afin de le personnaliser et de faciliter recherches et saisies.

Lors du dépôt des comptes annuels, le respect des normes du PCMN est obligatoire pour les moyennes et grandes entreprises. En revanche, les petites entreprises peuvent utiliser une forme abrégée. Précisons tout de même qu’une entreprise peut se passer des comptes dont elle n’a pas besoin, qu’elle que soit sa taille.

 

Le plan comptable belge dans le détail

Le plan comptable minimum et normalisé se compose de dix parties, appelées « classes », numérotées de 1 à 10.

Les comptes des cinq premières classes ont leur solde reporté dans le bilan. Il s’agit des comptes de bilan.

Le solde des comptes des classes 6 et 7 sont repris dans le compte de résultat. Il s’agit des comptes de résultat.

Nous n’intégrerons pas ici les classes 8 et 9, réservées à un nombre limité d’entreprises, ni la classe 0 (compte de « droits et engagements hors bilan »).

Voici à quoi correspondent les 7 classes de compte du plan :

-        Classe  1 :           fonds propres, provisions pour risques et charges et dettes à plus d'un an

-        Classe  2 :           frais d'établissement, actifs immobilisés et créances à plus d'un an

-        Classe  3 :           stocks et commandes en cours d'exécution

-        Classe  4 :           créances et dettes à un an au

-        Classe  5 :           placements de trésorerie et valeurs disponibles

-        Classe  6 :           charges

-        Classe  7 :           produits

Commencez votre demande de devis en Comptabilité
Donnez votre avis sur ce guide