Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

L’Institut des Experts-comptables et des Conseils fiscaux

Créé par la loi du 22 avril 1999 relative aux professions comptables et fiscales, l’Institut des Experts-comptables et des Conseils fiscaux (IEC) est chargé à la fois la formation de la profession des experts-comptables et des conseils fiscaux en organisant la procédure d'agrément ainsi que le stage pour les candidats au titre d'expert-comptable. Quelles sont les missions principales de cette organisation professionnelle ? Comment devient-on expert comptable ? Petit tour d'horizon.

 

Présentation et fonctionnement

La totalité des experts-comptables et des conseils fiscaux doivent être inscrits au tableau des membres que gère l'Institut des Experts-comptables et des Conseils fiscaux (IEC). Nommés par Assemblée générale, les membres du Conseil assurent la gestion courante de la structure mais élaborent également des directives déontologiques et techniques relatives à l'exercice de la profession. Les décisions de l’Institut sont prises à la majorité des voix.

 

Missions de l’IEC

L'Institut des Experts-comptables et des Conseils fiscaux (IEC) assume les fonctions suivantes :

  • organiser la profession : l'IEC est le seul organisme habilité à décerner le titre d'expert-comptable à une personne physique ou à une société qui remplit les conditions prévues par la législation.
  • veiller au respect des règles de déontologie de la profession et des normes édictées par l'IEC lui-même : les experts-comptables sont soumis à un cadre d'exercice strict, régi par des règles de déontologie qu'ils doivent suivre en toutes circonstances.
  • accompagner et surveiller les experts-comptables : la surveillance est accomplie par le Conseil qui peut demander la réalisation d'enquêtes sur ses membres en cas d'un manquement à une ou plusieurs obligations professionnelles.

 

 

L'affiliation à l'Institut des Experts-comptables et des Conseils fiscaux

Pour devenir expert-comptable, le candidat doit en obtenir le titre officiel. Pour cela, il doit se rapprocher de l’IEC afin d'effectuer un stage de trois ans. Pour s'y inscrire, il faut :

  • présenter l'un des diplômes requis : un diplôme universitaire belge, un diplôme de niveau universitaire ou un diplôme de l’enseignement supérieur économique. Des dispenses peuvent être néanmoins accordées dans certaines conditions. A noter qu'à compter du 1er juillet 2015, les diplômes devront être reconnus par la Communauté flamande, la Communauté germanophone ou la Communauté française.
  • soumettre son dossier d'inscription au service de stage de l'IEC.
  • réussir l'examen d'admission au stage.
  • signer une convention de stage avec un maître de stage.
  • débuter le stage au 1er janvier de l'année suivante.
Commencez votre demande de devis en Comptabilité
Donnez votre avis sur ce guide