Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Bilan prévisionnel : tout ce qu’il faut savoir

Aussi appelé prévisionnel financier ou compte de résultat prévisionnel, le bilan prévisionnel est un élément important du business plan. Il permet en effet de définir la situation prévisionnelle d’une entreprise pendant les premières années d’activité.

Le bilan prévisionnel

Qu’est-ce que c’est ?

Le bilan prévisionnel est la partie financière du business plan : il s’établit ainsi au moment de la création d’une entreprise. Il recense à un instant T futur d’une part l’actif (ce que l’entreprise envisage de posséder) et d’autre part les dépenses que l’entreprise devra prévoir.

A quoi sert un bilan prévisionnel ?

Pour un entrepreneur, les avantages à établir un bilan prévisionnel sont nombreux :

  • Grâce au bilan prévisionnel, il est plus facile de déterminer la rentabilité d’un projet sur le long terme ;
  • Avec un bilan prévisionnel clair et détaillé, les démarches pour obtenir des financements sont plus simples, car un tel document témoigne du sérieux de l’entrepreneur. Par ailleurs, les investisseurs bénéficient de plus de visibilité sur le projet ;
  • Le bilan prévisionnel est une base de travail pour l’entrepreneur. Il lui permet en effet de mieux anticiper les difficultés, mais aussi de gérer plus efficacement son budget ;
  • La réalisation d’un bilan prévisionnel constitue une solution idéale pour pointer les éventuelles incohérences du projet.

Etablir un bilan prévisionnel

La réalisation d’un bilan prévisionnel est une étape importante, mais qui peut décourager certains entrepreneurs. En cas de doute, les compétences d’un expert-comptable peuvent être une aide précieuse.

Plusieurs éléments figurent généralement dans un bilan prévisionnel :

  • Un compte de résultat ;
  • Un tableau de trésorerie ;
  • Un budget ;
  • Le besoin en fonds de roulement ;
  • Un plan de financement ;
  • Différents tableaux reprenant les dépenses envisagées (investissements, frais de personnel, taxes et impôts, etc.)

A noter : dans 80% des cas, le bilan prévisionnel est trop optimiste par rapport à la situation réellement constatée lors des premiers résultats d’une entreprise. Pour éviter ce piège, il est conseillé de réaliser 2 bilans prévisionnels distincts : un premier bilan conforme aux attentes réelles et un second bilan plus pessimiste, en imaginant par exemple une chute de 20% de l’activité générée par l’entreprise. Ce second bilan permet de vérifier que l’entreprise pourra bel et bien faire face à ses dépenses diverses malgré une activité réduite

 

Commencez votre demande de devis en Comptabilité
Donnez votre avis sur ce guide