Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

La comptabilité simplifiée

La comptabilité simplifiée permet aux très petites entreprises (TPE) de gagner temps et simplicité en se conformant à des obligations comptables moins lourdes.

 

 

Comptabilité simplifiée : pourquoi ? pour qui ?

La tenue d’une comptabilité générale d’entreprise complète requiert des compétences spécifiques et du temps et éventuellement du personnel dédié. Dans les structures les plus petites, il n’est pas rare que l’un de ces éléments, sinon tous, manquent.

Le législateur a donc prévu une dérogation pour les très petites entreprises, qui peuvent se contenter de tenir une comptabilité simplifiée.

Une très petite entreprise est caractérisée par le respect des deux conditions suivantes :

-        Son statut est : personne physique ou société en nom collectif ou société en commandite simple

-        Son chiffre d’affaires HTVA est inférieur à 500 000 € pour le dernier exercice fiscal

Les travailleurs indépendants, qui exercent en tant que personne physique, peuvent donc se limiter à la tenue d’une comptabilité simplifiée. Les petites ASBL sont également concernée et peuvent adopter une forme simplifiée de comptabilité.

 

Obligations comptables des TPE

Par rapport à la comptabilité des moyennes et grandes entreprises, voici quelles sont les obligations que les TPE, les indépendants, petites ASBL et autres personnes physiques doivent ou ne doivent pas respecter.

Obligations en comptabilité simplifiée :

-        Journal financier (ou livre de trésorerie) : mouvements de liquidités, soldes journaliers (espèces)

-        Journal des achats : montants, dates, modes paiements (ce document inclut les importations et les prestations)

-        Journal des ventes : factures émises, paiements reçus (à inscrire aussi dans le livre de trésorerie)

-        Inventaire une fois par an : avoirs, mais aussi créances, dettes, obligations

Non obligatoire en comptabilité simplifiée :

-        Publication des comptes annuels

-        Utilisation du Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN)

-        Contrôle régulier des comptes par un réviseur

 

Concernant ce dernier point, en tant qu’indépendant ou TPE, vous n’êtes pas obligé de faire appel à un réviseur, comptable ou expert-comptable. Cela est cependant vivement recommandé. Même si la comptabilité simplifiée est moins contraignante, elle comporte tout de même certaines obligations que le gérant d’entreprise doit respecter. Par ailleurs, cette façon de tenir la comptabilité générale de l’entreprise, si elle est moins couteuse, est également plus imprécise.

Un professionnel de la comptabilité veillera pour vous à ce que toutes vos obligations comptables légales soient remplies pour que votre entreprise soit toujours en règle avec l’administration. 

De plus, il vous apportera de précieux conseils en matière de fiscalité et d’investissement.

Commencez votre demande de devis en Comptabilité
Donnez votre avis sur ce guide