Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Comptable et expert-comptable : quelles différences ?

Technologie / Fonctionnement
Réponse

Si elles ne sont pas toujours évidentes, les différences entre un comptable et un expert-comptable sont pourtant bien réelles. De manière générale, on peut affirmer que les compétences d’un expert-comptable vont au-delà de celles d’un comptable : la formation de l’expert-comptable est plus longue (un stage de 3 ans est requis) et ses champs d’intervention sont plus diversifiés.

Dans les faits, un comptable a la possibilité de passer des écritures comptables : il peut ainsi enregistrer des flux d’ordre financier, économique ou commercial dans les comptes de ses clients.

Un expert-comptable, lui, a davantage le profil d’un professionnel du droit. La profession est d’ailleurs réglementée : il faut faire partie de l’Institut des Experts-comptables pour pouvoir l’exercer. En plus de ses missions purement comptables, l’expert-comptable peut en effet intervenir sur des questions d’ordre social et fiscal. À la différence d’un comptable, l’expert-comptable bénéficie d’un monopole légal sur certaines missions telles que la liquidation d’une société.

Malgré des compétences plus approfondies, l’expert-comptable ne facture pas nécessairement des honoraires plus chers que ceux d’un comptable. L’expérience joue en effet un rôle important dans la définition des tarifs.

 

  • À quoi sert la lettre de mission d’un expert-comptable ?
  • Quelles sont les différentes formes de comptabilité ?
  • Comment lire son bilan comptable ?
  • Quelles sont les informations contenues dans le plan comptable ?
  • Comment se déclare la TVA ?
  • L’expert-comptable est-il responsable en cas d’erreur ?
  • L’expert-comptable a-t-il une obligation de confidentialité ?
  • Quelles sont les particularités de la comptabilité des ASBL ?
  • Les travailleurs indépendants ont-ils des obligations spécifiques en matière de comptabilité ?