Trouver les bons fournisseurs, ça change tout !

0800 50 600

Le chèque repas fait partie du quotidien de nombreux belges. D’une grande simplicité d’usage pour le bénéficiaire, il répond cependant à un certain nombre de règles d’attribution et profite d’un régime fiscal spécifique. Le point sur le fonctionnement et sur les bénéfices de cet avantage professionnel.

Comment fonctionne un chèque-repas ?

- Des sociétés spécialisées impriment et vendent des chèques-repas à la valeur faciale demandée.

- Les entreprises clientes distribuent chaque mois un nombre de titre égal au nombre de jours à travailler pour chaque employé.

- Les bénéficiaires payent leur repas au restaurant ou au supermarché à l’aide de ces chèques.

- Les restaurateurs renvoient les tickets repas collectés à la société émettrice pour obtenir remboursement.

Quels sont les avantages pour un employeur ? Un employé ? Un restaurateur

  • Pour l’employeur : le chèque repas permet d’augmenter les salaires nets de ses employés sans payer de charges supplémentaires.
  • Pour l’employé : pouvoir d’achat à la hausse
  • Pour les restaurateurs : clientèle supplémentaire.

Qu’est-ce qu’un chèque repas dématérialisé ?

Un chèque repas dématérialisé fonctionne exactement comme la version papier. Il se présente sous une forme qui intègre les nouvelles technologies : carte à puces ou application pour smartphones. La version électronique, plus économique, constitue certainement l’avenir du chèque-repas.

Le chèque repas du côté des employeurs

Quelles sont les conditions d’attribution ?

Le chèque repas constitue un avantage collectif. Il peut être accordé à des catégories de travailleurs dont la convention collective de travail prévoit ce dispositif, ou à des catégories de travailleurs déterminées par l’employeur selon les critères de son choix.

Combien ça coûte ?

Employeur et salarié participent au paiement du chèque repas. La quote-part de l’employeur est limitée à 5,91 euros. La valeur faciale moyenne est de 5,65 euros.

Quels avantages fiscaux ?

Les titres repas sont complètement exonérés de charges sociales, jusqu’a 1300 €/an/personne.

Depuis 2009, 1 € est déductible de la quote-part patronale sur chaque chèque-repas.

Côté bénéficiaires

Quels sont les contraintes d'utilisation ?

En théorie, les titres-repas ne peuvent être utilisés que dans les restaurants ou pour acheter des repas prêts à consommer en magasin

Commencez votre demande de devis en Titre restaurant

Donnez votre avis sur ce guide