Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Comptabilité analytique

La comptabilité analytique est une forme de comptabilité non obligatoire, qui permet à l‘entreprise de mieux cerner la rentabilité de ses activités ou de ses points de vente, en analysant les postes de profits et de dépenses.

 

Description de la comptabilité analytique

Contrairement à la comptabilité générale, obligatoire et à destination d’une audience externe (publication des comptes annuels, la comptabilité analytique n’est pas obligatoire et est réservée à un usage interne seulement.

La comptabilité générale génère des états financiers (bilan, compte de résultat notamment) qui fournissent un aperçu synthétique de toutes les activités de l’entreprise. La comptabilité analytique permet de « faire parler » et d’interpréter ces indicateurs financiers.  Il s’agit donc d’un outil de pilotage, d’aide à la décision, qui peut révéler des axes de croissance et différencier les activités en fonction de leur rentabilité.

Une chaine de magasin pourra, grâce à cette méthode, déterminer la rentabilité de chaque établissement, tandis qu’une petite société industrielle aura une vision claire de la marge dégagée par chaque ligne de production.

Alors que la comptabilité générale s’inscrit dans la durée (exercice comptable annuel), la comptabilité analytique permet une analyse de la situation présente pour prendre rapidement des décisions concrètes. Elle peut ainsi se montrer particulièrement précieuse en période de crise.

Il existe plusieurs méthodes de comptabilité analytique : coûts complets, coûts variables, coûts directs, coûts standards, etc.

Cet outil de gestion n’est pas réservé aux grandes entreprises. Les entreprises de toute taille peuvent la mettre en place et en profiter. Elle se prête tout particulièrement aux entreprises possédant plusieurs activités.

 

Mise en place

Deux conditions doivent être réunies pour une mise en place réussie de comptabilité analytique de gestion en entreprise :

-        Posséder une bonne connaissance des métiers de l’entreprise

-        Mobiliser l’ensemble des services et collaborateurs.

Pour que l’analyse soit possible, tous les départements doivent remonter des infos régulièrement, notamment sur le temps passé sur un produit, un projet ou une activité. Ces coûts opérationnels ainsi que les charges courantes (loyer, électricité, etc.) sont ensuite ventilés entre les différentes activités de l’entreprise, selon des « clés » de répartition propres à chaque dépense.

La mise en place d’une comptabilité analytique doit être guidée par ders objectifs clairement établis au début : rentabilité d’un magasin, d’une activité, etc.

Commencez votre demande de devis en Comptabilité
Donnez votre avis sur ce guide