Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Tarifs RC Pro : comment sont-ils fixés  ?

Les tarifs d'une rc pro dépendent bien sûr de la formule choisie et de la situation spécifique de chaque assuré. Mais comment le prix est-il calculé et quels sont les éléments à examiner de près ?

 

La couverture de la responsabilité civile d'un plombier indépendant sera évidemment plus restreinte que celle d'un franchisé qui gère plusieurs surfaces commerciales et le prix de l'assurance sera donc moindre dans le premier cas. Il est cependant intéressant de comprendre sur quoi se base le calcul de la prime.

Le coût d'une RC Pro tient compte d'une série d'éléments dont l'importance respective peut varier d'un assureur à l'autre : le chiffre d'affaires, l'activité plus ou moins risquée de l'activité (un commerce d'articles de décoration a moins de chances de se faire attaquer qu'un night shop), les rémunérations du personnel s'il y en a, etc.

Dans le cas de certaines assurances professionnelles spécifiques comme la RC Administrateur, l'assureur tiendra également compte de la situation financière de la structure ou de l'entreprise dont l'assuré est responsable, de taille de l'entité, de sa zone d'intervention…..

Le tarif de la rc pro appliqué dépend aussi de la catégorie de l'assuré. Si un indépendant verra sa prime évaluée avant tout sur la classification de sa profession, l'assureur tiendra en plus compte du nombre de salariés pour une PME et du chiffre d'affaire pour une grande entreprise.

Les éléments-clés d'une RC Pro

Les points à vérifier pour être certain d'avoir un bon contrat :

  • L'étendue de la couverture (ou garantie) : les montants assurés sont-ils suffisants pour éviter de mettre en péril l'activité professionnelle ?
  • Les conditions de la police d'assurance : le contrat-type valable pour une catégorie professionnelle est-il adapté à la situation spécifique de l'assuré ?
  • Le montant de la franchise : quelle part devra l'assuré devra-t-il payer en cas de dommage et la franchise varie-t-elle suivant le type de dommage (matériel ou corporel) ?
  • Les domaines d'intervention : y a-t-il des limites ou des conditions à la couverture des dommages ?
  • Les frais pris en charge : en dehors du dommage proprement dit, le contrat prévoit-il de couvrir d'autres conséquences financières (perte de revenu, location d'un véhicule de remplacement,…) ?
  • Les clauses d'exclusion : quels sont les cas où l'assureur refusera d'intervenir pour assurer la responsabilité civile de l'assuré ?
  • La possibilité de bénéficier d'une protection juridique : l'assurance comporte-t-elle une clause destinée à couvrir les frais juridiques (avocat, procédure) en cas de recours d'un tiers qui demande l'indemnisation d'un dommage ?

 

Commencez votre demande de devis en Assurances pour entreprises
Donnez votre avis sur ce guide