Agence de recouvrement, avocat, huissier : à qui s’adresser pour une prestation de recouvrement ?

Plusieurs de vos factures restent impayées. Après quelques contacts téléphoniques ou par courrier, il est évident que le client n'est pas disposé à payer. Qui peut vous aider ? Agences de recouvrement, avocats, huissiers... Plusieurs professionnels possèdent ce type de compétences et peuvent intervenir auprès de vos débiteurs. Chaque solution possède des points forts et des points faibles qu'il faut évaluer en fonction de sa propre situation.

 Agence de recouvrement 

Agence de recouvrement

Société commerciale sans pouvoir judiciaire, l'agence de recouvrement agit pour régler de préférence à l'amiable (par un plan d'apurement par exemple) le différent avec le mauvais payeur. Elle va agir principalement par contacts avec le débiteur : appels téléphoniques, courriers voire visites à domicile. Grâce à un réseau de partenaires (huissiers et avocats), l'agence de recouvrement peut également accompagner son client dans les procédures judiciaires.

Point fort : sa capacité de négociation permet souvent de préserver la relation commerciale.

 

Si vous souhaitez gagner du temps, profitez de notre service de demande de devis gratuite en ligne. En 48 heures, vous serez en contact avec plusieurs professionnels du recouvrement de créances qui vous transmettront chacun leur proposition commerciale chiffrée pour une intervention sur vos dossiers. Aucun engagement.

 

L'huissier de Justice

L'huissier de justice peut intervenir à plusieurs étapes dans le récupération de dettes :

  • Avant en informant le débiteur des sommes dont il est redevable et en l'incitant à les payer dans un certain délai ;
  • Pendant : en délivrant par "exploits" les décisions prises par la justice ;
  • Après : en cas de non respect des décisions, en pratiquant la saisie de biens pour couvrir les dettes.

Point fort : son côté "officiel" est un excellent moyen de pression.

 

L'avocat

L'avocat intervient généralement lorsque la procédure à l'amiable a échoué :

  • Par une lettre de mise en demeure incitant le débiteur à payer ;
  • Par une citation lançant la procédure judiciaire ;
  • Par la gestion de la procédure de  récupération des sommes impayées.

Point fort : le seul habilité à lancer une procédure judiciaire

 

Comment éviter les factures impayées ?

Certains comportements commerciaux permettent de réduire le nombre de mauvais payeurs :

  • Informez-vous sur le client en vérifiant en ligne sa situation financière et sa réputation.
  • Testez-le en demandant un acompte. Un bon moyen de préfinancer l'opération et une façon de juger les relations futures.
  • Utilisez le paiement comptant pour les petits montants concernant des produits ou des services.
  • Emettez des factures intermédiaires pour les commandes à livrer en plusieurs fois.
  • Suspendez la relation commerciale en cas de non-paiement (à prévoir dans le contrat !).
  • Demandez une caution bancaire qui sera un gage de sa réputation et couvrira le non-paiement

 

Anticiper les dettes de groupes

Lorsqu'une dette est au nom de plusieurs personnes ou entreprises, il est prudent d'introduire dans le contrat une clause de solidarité et d'indivisibilité qui permet de récupérer les sommes dues auprès d'un seul débiteur.

Commencez votre demande de devis en Recouvrement