Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Les offres ADSL et SDSL en Belgique

En matière d'accès Internet, les entreprises installées en Belgique peuvent opter entre plusieurs types de liaisons informatiques sur des lignes filaires en cuivre qui font partie de la famille des xDSL : l’ADSL, le SDSL et le VDSL 2. Ces offres ne proposent pas la même qualité de débit… ni le même tarif !

 ADSL Belgique

 

ADSL, SDSL, quelle différence ?

  • ADSL

Connue du grand public, l'ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line), ou ligne d’abonné numérique asymétrique, est une technologie qui utilise la ligne téléphonique pour transporter des informations de type texte, image, son, vidéo et voix. Le terme "asymétrique" fait référence au fait que l’ADSL utilise un canal à haute vitesse sur le débit descendant, c’est-à-dire du réseau vers l’abonné, et un canal à moyenne vitesse sur le débit montant, c'est-à-dire de l’abonné vers l’Internet. L'ADSL peut cohabiter avec un service de téléphonie classique. Elle utilise pour cela des fréquences de la ligne téléphonique jusqu'à présent inutilisées.

A noter : L'ADSL2+ constitue une évolution de l'ADSL qui se sert d’une gamme de fréquence supérieure à l'ADSL et permet ainsi d'accéder à des débits descendants plus importants. 

 

  • SDLS

L’offre SDSL (Symmetric Digital Subscriber Line) propose un débit similaire dans le sens montant et descendant. Elle est spécifiquement réservée à un usage professionnel car elle répond aux besoins des entreprises en matière de débits garantis. Il est possible d'utiliser plusieurs paires de cuivre afin d’incrémenter le débit. Cependant, la SDSL ne peut pas cohabiter avec un service de téléphonie classique et nécessite donc un dégroupage total. La technologie SDSL est particulièrement adaptée aux usages des PME ayant besoin de transférer des quantités importantes de données. 

 

En résumé :

  • L'ADSL convient particulièrement aux particuliers et aux entreprises qui ont un usage Internet de type « surf » : envoi d’une requête brève (recherche de mot clé, clic sur un lien, etc.) et retour d’informations plus massives (affichage d’une page web, diffusion de son, de vidéo, etc.).
  • Le SDSL convient à une utilisation plus professionnelle d’Internet, dans laquelle l’upload est aussi important que le download : hébergement, liaison entre 2 sites, etc.  

 

  • VDSL 2

Le VDSL 2 est évolution du VDSL, qui est lui-même une évolution de l’ADSL, et propose des débits très élevé. Il est souvent proposé dans les offres Internet belges, aux particuliers aussi bien qu’aux professionnels.

 

Les débits de l’ADSL et de la SDSL en Belgique

ADSL et ADSL2+

SDSL

VDSL 2

De 5,6 Mbits/s pour l'ADSL  jusqu’à 25 Mbits/s pour l'ADLS2+.

Pour  connaître le débit maximum supporté par votre ligne, faites un test sur un comparateur ADSL.

Le SDSL pro offre un large choix de débits symétriques allant de 512K jusqu’à 16 Mbits/s

 

En asymétrique, le VDSL fournit du haut débit de 13 Mbits/s à 55 Mbits/s. En théorie, le VDSL va jusqu’à 100 Mbits/s (dépend fortement de la distance avec le répartiteur téléphonique).

 

Equipement et installation

  • ADSL

La mise en place d'une connexion ADSL au sein d'une entreprise nécessite le raccordement à  un réseau de téléphonie analogique RTC (Réseau Téléphonique Commuté) ou RNIS (Réseau Numérique à Intégration de Services). D'autre part, l'utilisateur peut opter pour l'installation d'un modem et/ou d'un routeur avec interface ADSL s'il souhaite redistribuer l'ADSL sur son réseau informatique.

  • SDSL

La mise en place d'une connexion SDSL ne peut être réalisée qu'à partir d'une nouvelle ligne utilisant une paire de cuivre vierge. Le réseau de votre entreprise doit donc disposer de paires de cuivres disponibles. La création d’une liaison SDSL prend entre 4 et 8 semaines selon les fournisseurs d’accès internet et les zones géographiques. Les liaisons SDSL nécessitent l'installation de modems-routeurs spécifiques et l'activation de la connexion sur site par un technicien qualifié.

  • VDSL 2

Pour équiper un immeuble de bureau un boitier répartiteur est installé à la racine du réseau téléphonique. Un modem VDSL est branché sur chaque prise téléphone et on y ajoute une prise RJ45.
Attention : plus l’utilisateur est éloigné du répartiteur téléphonique, moins les avantages du VDSL 2 sont sensibles. A plus de 1,5 km, l’intérêt du VDSL 2 disparait.

Prestataire en Belgique et tarifs indicatifs

  • Belgacom

50 Mbits/s (en réception), de 35 € à 100 € par mois (selon options)

  • Numericable

De 60 Mbits/s à 120 Mbits/s (en réception), de 30 € à 60 € par mois

  • Voo

De 30 Mbits/s à 100 Mbits/s (en réception), de 25 € à 75 € par mois

  • Edpnet

De 12 Mbits/s à 100 Mbits/s (en réception), de 21 € à 395 € par mois

 

Attention, les frais d'installation et d’activation ne sont pas toujours inclus.

Commencez votre demande de devis en Opérateur Télécoms
Donnez votre avis sur ce guide