Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Défibrillateur

Défibrillateur

En Belgique, environ 10 000 arrêts cardiaques sont recensés chaque année. Equiper un défibrillateur un lieu public ou votre entreprise permet d’augmenter le taux de survie de >10% à plus de 70%, en fonction de la situation. Quels sont les différents équipements, à quel prix, qui peut s’en servir et comment ? Nous vous expliquons tout. 

 Défibrillateur d’entreprise

Qu’est-ce qu’un défibrillateur ? 

Un défibrillateur est un appareil portatif capable de détecter et analyser la fibrillation ventriculaire d’une personne victime d’un arrêt cardio-respiratoire. Cet équipement peut aussi envoyer un choc électrique pour rétablir le rythme cardiaque du malade. Encore aujourd’hui, les accidents cardiaques sont l’une des causes principales de décès chez les adultes.

Il existe 2 catégories de défibrillateur : ceux uniquement utilisés par le personnel médical habilité et les autres, appelés « défibrillateurs automatiques ». Ces derniers peuvent être aujourd’hui manipulés par n’importe qui dans les lieux publics comme en entreprise. Afin de faciliter leur utilisation, ont été développé 2 types de défibrillateurs :

 

Les DEA : défibrillateurs entièrement automatiques

Evitant à l’utilisateur d’avoir à prendre quelconque décision, le DEA va analyser seul le rythme cardiaque de la victime, le tracé électrocardiographique, et déterminer si le rythme est « choquable ». En cas fibrillation ventriculaire diagnostiquée, le choc électrique est administré à l’aide d’électrodes directement placées sur le corps, à même la peau. Professionnels de santé comme toute personne, même non formée, peuvent utiliser ces défibrillateurs entièrement automatiques.

 

Les DSA : défibrillateurs semi-automatiques

De la même manière, les DSA vont analyser le rythme cardiaque et poser un diagnostic pour voir si c’est un choc est nécessaire. Si tel est le cas, la version semi-automatique demandera à l’utilisateur d’appuyer sur un bouton clignotant. En outre, ces dispositifs sont identiques aux DEA.

Un DSA n'est pas nécessairement plus efficace qu'un DEA, tout dépend de l’environnement dans lequel le défibrillateur sera placé. Vérifiez donc bien quel défibrillateur est le plus approprié pour votre entreprise.

 

Comment utiliser un défibrillateur ? 

Grâce à ses batteries, cet appareil portable fonctionne de façon totalement indépendante. Votre défibrillateur, qui comprend toujours une batterie et des électrodes, est toujours équipé d'un ensemble de composants qui ont vocation à vous aider pendant la réanimation.

Avant même d’utiliser un défibrillateur, il convient d’avoir ces 2 réflexes :

  1. Prévenir les secours, le 100 ou le 112
  2. Commencer un massage cardiaque tant que le DEA ou DSA n’est pas prêt à l’emploi

En entreprise ou ailleurs, les défibrillateurs sont placés de manière visible dans des lieux de passage fréquentés. Sachez d’ailleurs qu’il existe même des applications pour Smartphone qui vous permettent de localiser facilement un défibrillateur.

Côté timing, agir dans les 5 minutes sur la personne en détresse cardiaque est idéal. Voici la marche à suivre :

- Allonger la victime au sol. Si le sol est métallique, pour ne pas diminuer l’efficacité du choc électrique, déplacer la victime sur un autre plancher non métallique ou glisser une couverture sous elle. Déplacer également le corps si le sol est humide

- Ouvrir le boitier et allumer l’appareil

- Couper avec des ciseaux les vêtements si besoin, raser et sécher le thorax si nécessaire afin de faciliter la pose des électrodes

- Suivre les instructions du défibrillateur

Pour plus de sureté dans votre entreprise, formez vos collaborateurs à l’utilisation des DEA  et DSA. Il existe des cours collectifs qui peuvent se dérouler en une heure simplement. Vous pouvez également suivre les recommandations du BRC (Conseil Belge de réanimation) qui soutient des formations de réanimation (adulte, enfant, bébé) plus complètes. Vous pouvez notamment vous rapprochez de la Croix-Rouge Belge qui vous proposera des cours de 8 heures ou 5 séances de 3 heures.

 

Combien coûte un défibrillateur ?

Les défibrillateurs en Belgique sont proposés aux environs des 1150 € HT pour les équipements d’entrée de gamme et 2000 € HT pour les plus perfectionnés.

Le prix des accessoires de rechange varie selon les marques. Pour exemple, vous pouvez obtenir une batterie aux alentours des 200 / 500 € HT ou des sets de remplacement d’électrodes entre 50 et 200 € HT. 

Côté maintenance de votre équipement, certains fournisseurs proposent une prestation de service gratuite. A vérifier auprès de chacun, demandez plusieurs devis !

 

Quelle est la législation en Belgique en matière de défibrillateur ?

Dans une certaine mesure, la loi n’oblige aucune entreprise à s’équiper d’un DEA ou DSA. En revanche, à la charge du dirigeant d’assurer la sécurité de ses employés et de mettre en place des mesures de prévention des risques, quels qu’ils soient. Implicitement donc, il est fortement conseillé aux entreprises de s’équiper !

 

Quels sont les arrêtés royaux édités en Belgique aux sujets des défibrillateurs ?

(Ces 2 lois ne s’appliquent pas au personnel médical, médecins ou infirmiers)

- Loi du 12 juin 2006 : toute personne est autorisée à utiliser un défibrillateur automatisé externe pour effectuer une réanimation

- Loi du 21 avril 2007 : normes de sécurité et autres normes applicables au défibrillateur

D’autre part, des arrêtés d’exécution établissent aussi un ensemble de règles à respecter comme par exemple : disposer d’un rangement adéquat pour le défibrillateur et ses consommables, avoir la signalétique appropriée (pictogrammes) sur le boitier ou la sacoche renfermant le défibrillateur…

Le dirigeant de l’entreprise est aussi désigné comme personne en charge du défibrillateur ainsi que de tous les aspects pratiques liés à son utilisation ou maintenance. Ainsi, on note que le propriétaire de l’équipement doit obligatoirement transmettre à la direction générale des Soins de Santé primaires et Gestion de Crise un formulaire officiel de notification de mise à disposition d’un défibrillateur externe automatique.

Enfin, il est aussi à la charge de l’employeur de veiller à la bonne maintenance du DEA ou DSA dont tout le suivi doit être scrupuleusement répertorié dans un carnet d’entretien.

 

A noter : dispositifs spéciaux pour les centres sportifs

Devant la recrudescence de malaises cardiaques chez les sportifs aussi bien jeunes que plus âgées, il est obligatoire, depuis le 31 décembre 2013, pour toute infrastructure sportive en Wallonie de s’équiper d’un défibrillateur automatique. Dans cette même lignée, les associations sportives sont également tenues de pratiquer leurs activités uniquement dans des locaux équipés de ces appareils de secours. Toutes les informations, formations et remises à niveau régulières sont également obligatoires.

La sanction ? Le possible retrait de subventions.

 

Commencez votre demande de devis en Défibrillateur