Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Voiture de société : plus chère qu’il y a 2 ans

voitures_societes.jpg  

 

L’avantage de toute nature d’une voiture de société a augmenté : il représente jusqu’à 5 fois plus qu’il y a 2 ans. C’est le constat que dresse l’un des principaux prestataires de leasing, dans une analyse de la politique du gouvernement Di Rupo effectué avant les élections fédérales et régionales du mois de mai. 

 

 

Les impôts sur les voitures de société augmentent

Elles restent populaires même sous la pression de la taxation introduite par Di Rupo. Depuis 2012, les règles de calcul de l’avantage imposable des voitures de société ont fait l’objet de nombreuses modifications. Conséquence, aujourd’hui, 83 % des Belges utilisant une voiture de société paient davantage qu’il y a de cela 2 ans.
La facture est plus lourde pour les cadres inférieurs et les employés occupant une fonction externe, par exemple les délégués médicaux. Alors que la voiture de société ne représente que 4,3 % du salaire annuel fixe pour les cadres supérieurs, ce taux s’élève à 5,8 % du salaire annuel fixe chez les  employés occupant une fonction commerciale extérieure.
De plus, les belges bénéficiant d’une voiture de société ont vu leur avantage imposable augmenter et atteindre en moyenne 44 % à 2 887 euros chez les salariés belges qui bénéficient d’une voiture de société, la première année d’un contrat de leasing.
Autre constat, les voitures hybrides et les voitures électriques sont les plus pénalisées du fait de leur prix catalogue encore trop élevé.

 

Les raisons de cette augmentation

Jusqu’en 2011, l’avantage de toute nature sur les voitures de société était calculé sur la base de la distance domicile - travail ainsi que sur la base des émissions en CO2.
Depuis 2012, le calcul de l’ATN ne tient plus compte de la distance domicile - travail mais des émissions de CO2  ainsi que de la valeur catalogue. Un nouveau système de calcul qui n’est pas sans conséquence. Depuis le début de l’année 2014, avec cette formule, l’avantage annuel imposable ne peut plus être inférieur à 1 250 euros, selon les analyses de la société de leasing LeasePlan Blegium. Depuis 2012, l’ATN peut même augmenter jusqu’à 5 fois plus qu’il y a deux ans, lorsque le calcul prenait le kilométrage domicile - travail en compte.
Le nouveau calcul tient compte de la valeur totale brute pour la première année de mise en circulation. Par la suite, cette valeur est calculée de façon dégressive et diminue de 6 % chaque année pendant 4 ans sans jamais descendre en dessous des 70 % de la valeur initiale.
Bien que plus strictes en termes de taxation, les nouvelles règles du  gouvernement Di Rupo ont tout de même entraîné une baisse des émissions de CO2 depuis 2012. En 2010, les émissions de CO2 des voitures de société étaient encore de 150 grammes. Aujourd’hui, elles ont chuté à 131 grammes. Et chaque entreprise dispose au moins d’une voiture verte dans sa flotte.  

Commencez votre demande de devis en Voitures de société
Donnez votre avis sur cette actualité