Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Dominique Leroy, nouveau n°1 de Belgacom

 belgacom  

La nomination de Dominique Leroy au poste d’Administratrice déléguée de Belgacom, proposée par le Conseil d’Administration de l’entreprise, a été validée par le gouvernement belge le 9 janvier 2014.

 

La nouvelle patronne de Belgacom entrera officiellement en fonction à partir du moment où l’arrêté royal mentionnant sa nomination sera publié dans le Moniteur belge.

Ce remplacement intervient après la révocation de Didier Bellens à la mi-novembre suite à ses propos virulents et/ou ironiques au sujet du personnel politique en place.


Qui est Dominique Leroy ?

Dominique Leroy est diplômée de la Solvay Business School et a travaillé 24 ans pour le groupe Unilever. En poste chez Belgacom depuis 2011, elle s’occupait jusqu’à aujourd’hui du département « Consommateurs résidentiels ».

Elle définit elle-même son style comme franc, transparent et direct. Ce choix traduit la volonté du gouvernement d’apporter à Belgacom stabilité et sérénité.

La nomination de Mme Leroy s’explique principalement par ses compétences unanimement louées, par sa connaissance de l’entreprise, mais aussi par un nombre limité de concurrents de son niveau. Le salaire relativement « faible » pour un poste de CEO (plafond annuel de 650.000 euros) et la pression qui pèse sur ce poste après l’épisode Bellens n’ont pas contribué à attirer une foule de candidats.

Nommée pour 6 ans, Mme Leroy est la première femme du pays à prendre la tête d’une entreprise publique. Elle est également la seule femme à diriger actuellement une entreprise du Bel20.


Les défis de Belgacom

Dans ses premières déclarations depuis sa nomination, Dominique Leroy a déclaré placer la qualité de l’image de Belgacom parmi ses chantiers prioritaires, ce qui passe par un soin tout particulier apporté à la satisfaction client.

La nouvelle Administratrice déléguée de l’entreprise publique de télécommunication, qui compte 15.000 salariés, devra par ailleurs s’atteler à relever les nombreux défis déjà existants. Citons par exemple :

  • la concurrence de Telenet au nord du pays 
  • l’amélioration du réseau fixe
  • l’investissement dans la fibre optique 
  • le débat sur la privatisation

 

Commencez votre demande de devis en Opérateur Télécoms
Donnez votre avis sur cette actualité