Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Création et gestion d’entreprise

Vous créez votre entreprise ? Rédaction des statuts, élaboration du Business Plan, choix de la structure juridique, demandes de financement... chaque démarche est importante !

Vous souhaitez bénéficier de l'aide de professionnels spécialisés en création d'entreprise ? Obtenir des aides publiques ? Faire réaliser toutes les démarches pour votre création d'entreprise ? Faites appel à un cabinet de gestion, d’expertise comptable ou à des consultants !

 

Vous souhaitez démarrer une activité dans les meilleures conditions ? Vous avez besoin d’accompagnement dans vos démarches de création d’entreprise ? Retrouvez dans notre article les étapes à suivre ainsi que des conseils pour réussir sa création d’entreprise !

 

Les étapes de la création d'entreprise

Se lancer dans la création d’une entreprise, qu’il s’agisse d’une entreprise individuelle ou d’une société commerciale, requiert un investissement important aussi bien sur le plan personnel qu’au niveau financier. Il est nécessaire de passer par plusieurs étapes :

1 - L’idée

Que le concept de votre future entreprise naisse de votre expérience, de votre savoir-faire ou de votre imagination, il faut le définir le plus précisément possible :

-        Quelles sont les caractéristiques du service ou du produit proposé ?

-        Ses points forts ?

-        Ses lacunes ?

-        À quoi et à qui va-t-il servir ?

-        Où se situe la concurrence ?

 

2 - L’étude de marché

L’étude de marché est un passage obligé pour s’assurer de la faisabilité d’un projet. Une étude de marché complète et précise permet de prendre les décisions les mieux adaptées et donc de réduire au maximum les risques engendrés par la création d’entreprise. L’étude de marché réunit des informations sur :

-        Les tendances et les acteurs du marché (clients, prospects, concurrents…)

-        Votre futur chiffre d’affaires et votre budget prévisionnel (premières hypothèses)

-        Votre approche stratégique

-        Votre mix marketing (politique de prix, de distribution, de communication…)

 

3 - Les prévisions financières

Les prévisions financières consistent à traduire en termes financiers les éléments réunis au cours des étapes précédentes :

-        Quelles seront vos dépenses ?

-        Vos revenus ?

-        De quel capital initial aurez-vous besoin ?

-        À combien s’élèvera votre seuil de rentabilité ?

-        Comment va évoluer l’entreprise dans les trois années à venir ?

 

4 - La recherche de financements

Armé de votre business plan (un document qui réunit la présentation de votre projet, votre étude de marché et vos prévisions financières), vous devez solliciter différents organismes :

-        Les banques,

-        L’Etat et les régions,

-        Les business angels,

-        Ou encore les campagnes de crowdfunding…

 

Durant cette étape, il est nécessaire d’être convaincant et de maîtriser toutes les notions de son business plan : si vous ne savez pas ce qu’est un compte de résultat, le banquier sera sans doute peu enclin à vous prêter de l’argent. Les conseils d’un expert-comptable peuvent vous être utiles.

 

5 - L’obtention d’aides

L’Etat et les collectivités publiques proposent des soutiens sous la forme d’aides financières (prêts à taux zéro, prêts d’honneur…), d’allègements fiscaux, d’exonérations de charges sociales ou de mises à disposition de locaux…

Si s’informer sur ces aides et constituer des dossiers de demande requiert énormément de temps et d’énergie, il s’agit néanmoins d’une étape incontournable. Gardez bien en tête que d’une région à l’autre, les dispositifs ne seront pas les mêmes.

 

6 - Le choix d’un statut juridique

Deux options sont possibles :

1. L’entreprise individuelle (indépendant en personne physique) : vous ne formez avec votre entreprise qu’une seule et unique personne.

2. La société, avec ou sans personnalité juridique : il existe plusieurs formes de société en Belgique, les plus courantes étant :

-        La société anonyme (SA), très répandue chez les PME et les grandes entreprises

-        La société privée à responsabilité limitée (SPRL)

-        La société coopérative à responsabilité limitée ou illimitée (SCRL ou SCRI)

-        La société en commandite par actions (SCA)

-        La société en commandite simple (SCS)

-        La société en nom collectif (SNC)

-        Et pour les associations, on retrouve le plus souvent l’association sans but lucratif (ASBL)

 

N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel pour bien choisir la forme de votre société.

 

7 - Les démarches de création

La plupart des formalités s’effectuent auprès du guichet d’entreprises. Elles consistent principalement à déclarer votre activité, vous inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprise, effectuer l’identification auprès de la TVA mais aussi la constitution de demandes d’aides.

Notez également qu’il vous faudra souscrire à des assurances permettant de couvrir votre activité ainsi que votre entreprise.

 

8 - Le lancement et les premiers mois d’activité

À la fois stressants et stimulants, les premiers mois de lancement sont l’occasion de constater si les prévisions de votre business plan sont correctes. C’est aussi le moment de faire face à des échéances fiscales :

-        imposition des bénéfices,

-        contribution économique territoriale,

-        TVA…

Et de mettre en place un système de contrôle de gestion afin de vérifier vos prix de revient, surveiller le poste clients, les investissements, faciliter l’application de votre politique commerciale…

 

Qui peut vous aider pour la création de votre entreprise ou le développement de votre activité ?

Vous l’aurez compris, le business plan est l’élément clé de votre projet. Or, sans connaissances fiscales, légales ou administratives, il peut s’avérer très difficile de rédiger un document solide et complet sur lequel s’appuyer en toute confiance.

Un cabinet de gestion ou d’expertise comptable peut vous accompagner dans le montage de votre business plan ainsi que dans toutes les étapes menant à la concrétisation de votre projet : choix d’un statut juridique, recherche et demande de financement… Il apportera également un regard objectif sur le concept de votre future entreprise.

 

Combien ça coûte ?

Comptez en moyenne 1 000 € pour un pack « tout compris » destiné à une TPE. Certains cabinets proposent des abonnements mensuels ou trimestriels allant de 300 à 1 500 €. Bien évidemment, le coût varie en fonction des prestations.

Pour obtenir des informations tarifaires précises, remplissez gratuitement notre formulaire de demande de devis. Vous recevrez rapidement des offres adaptées à votre besoin !

Commencez votre demande de devis en Création et gestion d’entreprise