Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

En capsules ou en dosettes, l’ère du café individuel

café dosette  

L’âge d’or du café filtre est sans doute révolu. En entreprise comme à la maison, le café se décline aujourd’hui partout en dosettes individuelles. Les capsules rigides et les dosettes souples sont les deux formats qui se sont imposés, mais à l’origine, ils n’ont pas été créés pour les mêmes raisons.

 

Capsule rigide : protéger les arômes

Le café est une matière première fragile. Il est souvent ignoré que les arômes du café grillé et torréfié sont avant tout libérés sous forme de gaz. Malheureusement, ils disparaissent rapidement : après 24 heures, un café a perdu l’essentiel de ses saveurs.

Le rôle des capsules de café rigides (type Nespresso) est d’assurer la conservation de ces arômes jusqu’au moment de la consommation. Pour cela, les grains moulus doivent être protégés de l’eau, de la lumière, mais surtout de l’oxygène, qui est le facteur principal de dégradation des qualités gustatives du café.
C’est à cette exigence que répond la capsule dure, entourée d’une fine couche d’aluminium et recouvert d’une pellicule hermétique sur le dessus.


Dosettes souple : le dosage parfait pour une personne

La préoccupation à l’origine de la création des dosettes souples est différente. Quand ce conditionnement a été lancé, il s’agissait avant tout de répondre à une problématique quantitative : quel est le bon dosage de café pour une personne ?

Un peu plus de 7 grammes, telle fut la réponse de Senseo. La dosette de café n’est rien de plus que du café « emballé » dans un filtre à eau, mais dosé de manière à apporter une satisfaction maximale au consommateur.
Grâce à son système de préparation, une mousse rappelant l’expresso se créé à la surface du café, sans que l’eau ne soit envoyée à haute pression, comme c’est le cas dans les vraies machines à expresso.

Commencez votre demande de devis en Café
Donnez votre avis sur cette actualité